ENTREPRISES

Réserver des places chez Bulapi & Onidoo c’est simple !

Des avantages directs pour votre entreprise et vos salariés !

Une solution simple pour votre entreprise :
un contrat, un engagement souple d’un an renouvelable et une facturation limitée aux places occupées.

Etre partenaire c’est :

Côté Ressources Humaines (RH) :

– Une aide au recrutement pour attirer des talents ou se différencier par rapport à ses concurrents,
– Une aide aux retours de congés maternité et au retour à l’emploi de jeunes collaborateurs,
– Une fidélisation de vos collaborateurs,
– Une disponibilité et sérénité de vos collaborateurs (moins d’absentéisme pour problème de garde d’enfants, salariés sereins car sachant leur enfant dans un lieu garantissant leur bien-être et leur sécurité …)

 Côté « image » de votre entreprise :

–  Le bien-être au travail. Attentif au bien-être de vos collaborateurs et impliquée pour favoriser l’équilibre entre vie professionnelle et vie familiale,
– La performance de vos collaborateurs,
– Un engagement responsable et visible de votre entreprise, engagée dans la Responsabilité Sociétale des l’Entreprise (RSE) notamment pour les aspects diversité et parité hommes-femmes.

Côté financier :

– Un avantage fiscal (1) avec une prise en charge jusqu’à 83% par l’Etat,
– Des retours sur investissement en termes de disponibilité, fidélisation et motivation des salariés,
– Un coût net après déductions fiscales qui peut être partagé avec le Comité d’Etablissement.

 1. Les avantages fiscaux

Les entreprises bénéficient de 2 dispositifs :

– Le Crédit d’Impôt Famille (CIF) permettant de déduire 50% des dépenses liées à la réservation de places en crèches pour les salariés, dans la limite de 1.000.000 euros par an,
–  L’économie d’Impôt sur les Sociétés (IS). Bien que l’Etat prenne en charge 50% des dépenses via le Crédit d’Impôt Famille (CIF), la dépense liée à la réservation de places en crèches reste une charge entièrement déductible du résultat de la société.

Une entreprise imposée à un taux d’imposition de 33,33% et réservant une ou plusieurs places pour ses salariés bénéficie donc d’une prise en charge par l’état à 83,33%.
A vous entreprise, de vérifier en fonction de votre situation propre cette éligibilité. 

2. La répartition du coût

Le coût de fonctionnement d’une place en crèche se partage entre :

L’entreprise réservataire,
– Le parent qui paie un forfait mensuel à la crèche pour la garde de son enfant,
– La CAF qui verse une subvention aux parents : la Paje (complément mode de garde),
 L’Etat avec le Crédit d’Impôt Famille (CIF) et l’économie d’Impôt sur les Sociétés (IS) pour la part entreprise, et pour la part parents avec le Crédit d’Impôt sur le revenu pour frais de garde d’enfants (50% de 2300€/an).

Le coût pris en charge par l’entreprise ne représente que 10% environ du coût total de fonctionnement d’une place en crèche.

Alors n’hésitez plus, devenez partenaire…